Bientôt 100 ans, bon pied bon oeil !

Bientôt 100 ans, bon pied bon oeil !

Visite du mythique Tennis Club d'Avignon - Montolivet.

Eh non, on ne traite pas ici du record de longévité d'un ancien de la circo !


Quoique l'on pourrait... A bientôt 80 ans, Jean-Pierre Azam, président du TC Avignon Montolivet, joue toujours au tennis ! Jean-Pierre a été nommé fin mars à la présidence du club, qui fête son centenaire cette année.

Fondé en 1922 et niché depuis dans la verdure de pentes plantées de pins, cyprès et oliviers, le club est une perle de Villeneuve-lès-Avignon. Pour Jean-Pierre, c'est l'un des plus beaux club de France, un "joyaux naturel". Et des clubs, il en a vus, lui qui, depuis 15 ans enchaîne les tournois ! Il se qualifie d'ailleurs depuis des années comme champion de la ligue de Provence, et participe donc depuis plus de 10 ans aux championnats interntionaux de sa catégorie. "Le tennis, ça conserve" affirme-t-il : on le croit sur parole !

Le dynamisme de Jean-Pierre est mis au service du club. Elu avec un comité de 16 membres, dont 6 salariés, Jean-Pierre se conçoit comme un chef d'orchestre et veut achever la tendance "self-service" du club. Pour l'ancien chef d'entreprise, créer un vrai esprit de groupe parmis les 400 adhérents est un objectif-clef, sans lequel le club ne survivra pas. La fidélité dans l'engagement, la loyauté au collectif, tout cela a un sens pour Jean-Pierre, qui travaille avec sa femme depuis toujours. Sans fidélité, l'individualisme dévore et délite tout !

Pour fédérer le club en un tout plus qu'en une addition d'individus, Jean-Pierre mise sur plusieurs idées. D'abord, fêter dignement les 100 ans du club en septembre, en envoyant des invitations à des joueurs reconnus. Ensuite, faire du club un lieu de vie, et fidéliser les licenciés par la convivialité des espaces : aménagement de terrasses pour des événements d'été, embellissement du parking et de l'entrée du club, rénovation des sanitaires, ou encore café offert par l'association tous les samedis matins. Finalement, poursuivre le développement du club, avec le projet d'achat de deux terrains de padel -sport dérivé du tennis-. Autant de projets réalisés ou qui vont voir le jour dans les prochains mois. L'ancien président des Prud'hommes d'Avignon dit puiser toutes ces idées de son expérience des clubs où il est passé : "J'essaie de prendre tout ce qui est bon ailleurs pour le réaliser ici", confie-t-il.

Mais avec de telles ambitions, une immense surface, pas moins de 6 courts extérieurs en terre battue et 2 en intérieur à entretenir, il faut faire preuve d'un grand professionnalisme. "Nous sommes des bénévoles, mais il faut travailler comme des pros" sourit Jean-Pierre. Car la vie du plus gros club parmi les 6 que comporte la circonscription est à bien des égards similaire à une entreprise. Le président, retraité depuis 19 ans, en fait son affaire, et est présent tous les jours.

Témoin paisible de notre conversation, un petit écureil pas du tout craintif démontre en guise de conclusion, que le club est un lieu exceptionnel.

Avec le TCA Montolivet, la passion de la balle jaune a de belles perspectives devant elle !


Le petit témoin de la conversation, en pleine dégustation d'une oliveL'entrée traditionnelle du site : un tunnel de verdure !